Questionnaire de 5 en 5

Après avoir lu Femme Active, je me lance également dans ce questionnaire.
"La consigne : raconter sa vie de 5 en 5...
Où étiez vous en 2002, 1997, 1992, 1987 ... et avant ?
Que faisiez vous ? Étiez vous heureux ?
Racontez nous ce que vous avez fait depuis votre naissance, de cinq ans en cinq ans (uniquement les années finissant par un 2 ou un 7)."

1967: J'ai un an, et je vis à Bon-Encontre, près d'Agen. Mon père travaille pour un groupe pétrolier. Ma mère n'a pas encore repris son travail. Nous habitons dans une grande maison à étage et avec jardin, qui est un logement de fonction. Sur les murs de ma chambre, il y a des petits chats bleus, rose, et jaunes. Nous avons une petite fox-terrier, Malika.

1972: Toujours à Bon-Encontre. Ma mère se relève difficilement d'un accident de voiture. Elle souffre d'une hémiplégie gauche. Le médecin qui l'a vue lui a brutalement asséné : "Madame, je ne sais pas ce qui cause votre paralysie, mais vous ne remarcherez jamais !". Ma mère refuse de le croire. Pour moi, elle doit marcher, coûte que coûte. Elle a une pension d'invalidité. Dans cet accident, j'ai eu seulement une grosse entaille à la jambe gauche, donc cicatrice. Nous avons une deuxième fox-terrier, Quichotte.

1977: Nous sommes à Toulouse depuis un an. Je suis en CM2. Ma mère marche, sans canne. C'est sa volonté qui a tout fait. Avant, nous habitions à Grand-Quevilly. Si mes parents sont ravis d'être de nouveau dans le Sud-Ouest, moi je suis morose. J'ai quitté des amis et je me sens un peu isolée à l'école. Je vais au Conservatoire et continue le violoncelle que j'ai commencé en Normandie, ainsi que la danse classique. Au cours de l'année, je me foule le poignet droit à la récréation en sautant dans un escalier. A la clinique, on me dira que je suis passée près de la fracture.

1982: Même endroit. Mon grand-père vient de décéder. Les obsèques ont lieu le jour de mon anniversaire. Je suis en classe de 3ème. J'ai des difficultés en maths, et je suis des cours particuliers le mercredi. Parallèlement, je continue le solfège et le violoncelle au Conservatoire. Je lis énormément à cette époque.J'abandonne la danse classique, et fait du modern-jazz.

1987: Toujours à Toulouse. Je suis à la fac de droit, au Sciences Sociales. Je garde un très bon souvenir de cette époque, même si j'ai redoublé une année. J'adore cette autonomie qui nous est demandée. La deuxième année de droit est difficile. Je suis les cours de yoga à la fac. Je viens de rencontrer celle qui est toujours ma meilleure amie, Béatrice. C'est aussi le deuxième été où je travaille dans la société qui emploie mon père. Troisième fox-terrier : Anouk.

1992: Je finis ma maîtrise de droit, ainsi qu'un certificat d'informatique. J'ai passé un concours des impôts. Je pense le réussir. Mon père y compte beaucoup, même s'il ne me le dit pas. En fait, mes parents sont inquiets. Ma mère préfèrerais que je sois dans la fonction publique, car elle ne me trouve pas assez "teigneuse" pour le marché du travail... Elle n'aime pas me voir faire de l'informatique. Mon père a pris sa retraite.

1997: Je suis fonctionnaire depuis 2 ans. Mon père est décédé depuis 3 ans. Il n'aura donc pas été rassuré du fait que j'ai un emploi. Je viens de suivre un stage informatique à Paris (métro Chevaleret) pendant 4 mois et j'ai réussi ma qualification. Je peux donc programmer. Je me marie en juin, (ma mère ne viendra pas), alors que je suis enceinte de 5 mois (!), et après un accident de voiture près d'Auxerre. La CX est pliée. Le mariage n'est pas reporté, mais la ceinture de sécurité m'a brûlée au coup avec le frottement. Eric devra porter une minerve pendant quelque temps. Mariage d'éclopés !!! De retour de noces, j'apprends que j'ai changé de service entre-temps. Mes jambes ont tellement gonflé, que je suis obligée de porter des espadrilles pendant 15 jours. Bruno naît en Octobre, sans problème. Je suis épuisée. Il me tarde la fin de mon congé maternité.

2002: Je travaille au même endroit, mais je suis montée en grade. De contrôleur, je suis passée inspecteur. Eric et moi avons eu le même concours en même temps. Ma fille Mathilde va avoir 3 ans. Année scolaire sportive : lever 5h30, enfants levés à 6h00, chez la nourrice à 7h00, nous sommes dans le RER à 7h30.début des cours à 9h00. Fin des cours entre 16h00 et 18h00.
A partir du jeudi, je dors debout. De plus les enfants sont suivis au C.AM.S.P. Je n'arrête pas de courir. Bruno vient de rentrer en moyenne section. Ça se passe bien. En septembre, je reprends mon poste là où j'étais avant le concours. Mais quelque chose ne va pas, je ne me sens plus aussi bien dans ce service...

2007: Eric a changé de service depuis plus de 3 ans, et il s'éclate dans son travail. Il rentre tard souvent, mais il est de meilleure humeur. J'ai changé de service 2 fois en 2 ans, mais je ne le regrette pas. Mes nouveaux collègues sont sympas. On vient de changer de voiture : de la Xantia, on est passé à un C4 Picasso. Les enfants se plaignent un peu des horaires de leur père. Leur scolarité se déroule toujours à Pontoise, malgré les demandes pressantes du neuropédiatre de Garches. Cela va faire 10 ans que nous sommes mariés, Eric et moi.


Je laisse la main à qui veut la prendre ...

Un salon que je rate...

... heureusement pour ma CB !
Dommage, car j'aurais bien aimé voir le championnat de "Speed-Knitting" !
Enfin, pendant ce temps, je serai en congé à Toulouse, à profiter de ma mère et me reposer avec les enfants.
Mais le tricot ne sera pas oublié et fera partie des bagages.

Et aujourd'hui dans ma boite aux lettres, la nouvelle mouture d'"Interweave Knits". Et maintenant, la revue est envoyée sous blister, enfin !

@ bientôt !

Suite et fin de la voiture farceuse

J'ai amené la voiture à réviser.
Question : "Vous êtes sûre que le coffre n'était pas bien fermé ?"
Grrrr... J'ai failli dire que je n'étais pas blonde, mais je me suis retenue.
Contrôle de la voiture et verdict , il faut changer la serrure défectueuse du coffre.

Donc, je ne suis vraiment pas blonde, CQFD.

Une voiture farceuse... et des livres

Hé oui, hier soir, ma voiture m'a fait quelques frayeurs. Le verrouillage centralisé ne pouvait se faire, car l'électronique embarquée considérait le coffre comme ouvert, ... et il ne l'était pas. Mon mari l'a lui même constaté, preuve que je ne suis pas idiote. Donc, hier soir, la voiture a été garée dans le box, impossible de la laisser dehors. Ce matin devinez quoi ? Elle était verrouillée, et tout fonctionne comme avant !? J'ai quand même pris rendez-vous chez le concessionnaire, au cas où...
Bref, tout ça a gâché ma soirée (j'ai très mal dormi), alors que je venais de recevoir trois livres :
"Lace Style" pour le knit-along Totalement Lace Style, "400 points de tricot" ... et "250 points de crochet".
Depuis le temps que je me dis qu'il faut que j'apprenne le crochet....
Par ailleurs, les bérets MCI que j'ai tricotés dernièrement - suite à une commande -, ont été très appréciés. Ça fait plaisir !
Je me suis enfin décidée sur le modèle que je ferai pour le knit-along. En fait, il y en a deux qui me tentent : des chauffe-poignets, et un bonnet... Gnac, gnac, gnac : je ferais peut-être les deux...
@ bientôt !

Un Tychus et un autre béret MCI


Et voilà, les deux autres bonnets sont terminés.
Je peux donc revenir à mon shrug pour le knit-along 12 accessoires.

@ bientôt !

Et un béret MCI, un !

Il vient juste de sortir de mes aiguilles. C'est un béret que l'on m'a commandé.
Laine utilisée : Jaspée de BdF, nuance Coccinelle (en remplacement de la Pingouin Groenland nuance Bourgogne).
Seule remarque : la laine étant chinée, on distingue moins bien le point de godron...
Comme la personne en question m'avait laissé également une autre laine (Pingouin Tweed nuance Chocolat), je vais commencer l'autre béret ce soir. Elle ne m'a rien précisé, me laissant choisir la laine que je souhaiterais tricoter.

Prochain béret au prochain post !
@ bientôt !

Trois bonnets en cours

Petits ouvrages, certes, mais avec un laps de temps réduit. En effet hier, après avoir récupéré les enfants au centre de loisirs, une des animatrices m'a apporté la laine pour lui faire le béret MCI qu'elle m'avait commandé (cf un précédent post). Jusque là, rien que de très normal. Sauf qu'elle avait acheté 2 qualités de laine, en me laissant décider le fil que je tricoterais. En fait, j'ai l'impression qu'elle voudrait bien les deux....
Dans la voiture, je regarde la laine : c'est de la Pingouin "Tweed" marron, et de la Pingouin "Groenland" nuance Bourgogne, un beau rouge chiné. Et là, ça ne va pas pour la deuxième qualité, car cette laine est trop grosse (aiguilles 6,5 - 7), et qu'il n'y aura sûrement pas assez de métrage (45 m par pelote). Ni une, ni deux, je fonce chez ma boutique BdF préférée, et j'achète des pelotes de Jaspée rouge "Coccinelle" et une pelote de Sport écru. Miracle, la Jaspée, c'est pile poil la même nuance que la Pingouin. J'ai donc commencé un béret MCI hier soir. Après celui-là, je ferais le 2ème en "Tweed" marron.
Et il me restera à faire celui que m'a commandé Bruno : un "Tychus" rouge et écru. ( cf Knitty.com)
Je vous mettrais donc des photos de mes avancées au fur et à mesure. Et comme le mois de février vient de commencer, je participe à nouveau au knit-along "12 accessoires". Ce mois-ci, le thème c'est un shrug, ou un boléro.@ bientôt !